Publicité

Prédiction de la macrosomie prénatal

Ladies Maman

La macrosomie fœtale désigne la condition médicale d’un bébé, qui, a la naissance, pèse plus de 4 kg. Elle constitue l’une des urgences obstétriques les plus délicates car elle favorise certaines difficultés de l’accouchement tel que la dystocie des épaules.  Cette dernière étant imprévisible, elle survient lorsque les épaules fœtales restent bloquées dans le bassin maternel après la sortie de la tête.

Une étude menée par une équipe de médecins du département de gynécologie de l’hôpital Hédi Chaker, à Sfax en Tunisie, et dont les résultats sont publiés dans le « Pan African Medical Journal », avait comme objectif d’évaluer la mesure par l’échographie de la circonférence abdominale fœtale, pour la prédiction de la macrosomie fœtale et la dystocie de l’épaule.

A cet effet, l’analyse a porté sur un total de 18 289 naissances, comprenant 7% soit  1 283 nourrissons macrosomiques, et enregistrées durant la  période de janvier 2007 à Décembre 2008,

Toutes les mères ont subi des mesures échographiques de la circonférence abdominale du fœtus dans les 72 heures avant l’accouchement.

L’étude a consisté à comparer deux groupes : le premier groupe (n = 465) comprend les bébés macrosomiques et le deuxième (n = 465) englobant des nouveaux nés normaux.

Les valeurs de la circonférence abdominale ont été corrélées au nombre du poids à la naissance du fœtus afin de déterminer le seuil permettant de prévoir la macrosomie fœtale.

Des valeurs  dépassant le seuil de  350mm, étaient plus fréquentes chez les macrosomiques, (78.7% n=366) comparativement à celles des   non macrosomiques (23.5% n=109).

Dans le  groupe macrosomique, l’obésité était significativement plus fréquente lorsque la circonférence abdominale était ≥350mm.

En prenant comme seuil une circonférence abdominale supérieure ou égale à ≥350 mm pour la prédiction de la macrosomie fœtale, la sensibilité, la spécificité, la précision, la valeur prédictive positive et la valeur prédictive négative étaient respectivement de 78,7%, 76,8%, 77%, 92,6% et 49,2 %.

Ainsi, la mesure de la circonférence abdominale fœtale, est utile pour prédire la macrosomie fœtale. Une telle circonférence égale ou dépassant 350mm pourrait aider à suspecter une  dystocie de l’épaule et à  inciter ainsi les obstétriciens à être plus vigilants durant l’accouchement.

 

B.H.S

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password