Publicité

Effets des troubles de la thyroïde sur la santé reproductive

Les 3 M Maladies

La maladie de la thyroïde peut avoir des effets significatifs sur la santé reproductive de la femme, et doit par conséquent être considérer dans le dépistage des problèmes de fertilité mais aussi dans la perte précoce de la grossesse.

C’est la conclusion d’une nouvelle étude publiée dans « The Obstetrician & Gynaecologist (TOG) » dont l’objectif était de revoir et d’analyser l’impact des troubles de la thyroïde sur la reproduction, et de déterminer les données et les facteurs à prendre en compte pour optimiser la fonction thyroïdienne.

La thyroïde contrôle le métabolisme de l’organisme en produisant  deux hormones la triiodothyronine et la thyroxine. Ces deux hormones jouent des rôles clés dans la croissance et le développement notamment de celui du cerveau. Les changements dans le fonctionnement de la thyroïde se répercutent sur les fonctions de la reproduction avant, pendant et après la conception du bébé.

Cette analyse a permis de révéler  que l’hyperthyroïdie affecte environ 2,3% des femmes présentant des problèmes de fertilité, contre 1,5% des femmes en général. Cette constatation est liée à l’irrégularité menstruelle.

Quant à L’hypothyroïdie celle ci touche environ 0,5% des femmes en âge de procréer. Elle  est associée, durant  l’enfance et l’adolescence à un retard dans la maturité sexuelle, et à des problèmes menstruels et, dans certains cas, à une absence d’ovulation à l’âge adulte.

Étant donné que l’hormone thyroïdienne joue un rôle important dans le développement embryonnaire, la maladie de la thyroïde a longtemps été associée à un risque élevé  de fausse couche.

Ainsi, la maladie de la thyroïde, en particulier l’hyperthyroïdie, peut avoir des effets néfastes sur la grossesse. Ces derniers peuvent se traduire soit par l’accouchement prématuré, la pré-éclampsie, le retard de croissance, l’insuffisance cardiaque  ou parfois même par  la mort du bébé à la naissance.

Par conséquent, les auteurs concluent que le dépistage de la maladie de la thyroïde doit être envisagé chez les femmes présentant des problèmes de fertilité et de perte récurrente de grossesse. En outre, ils  soulignent l’importance et l’intérêt  du  dépistage systématique de la population générale pour le dysfonctionnement de la thyroïde au début de la grossesse.

 

B.H.S

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password