Publicité

Femme enceinte : Une hygiène de vie spécifique à suivre

Ladies Maman

Une femme enceinte passe par une étape spécifique et assez complexe de sa vie qui exige, neuf mois durant, un rythme de vie bien particulier.

Il est bon à savoir, d’abord, qu’une femme enceinte a besoin de dormir davantage surtout pendant le premier trimestre de la grossesse. Les temps de repos doivent être plus fréquents et plus longs qu’en temps normal. Il est conseillé de dormir un minimum de huit heures par nuit et plus si elle en ressent le besoin, alors que les insomnies sont fréquentes pendant les semaines qui précèdent l’accouchement à cause du poids de bébé qui se fait de plus en plus lourd.

Pour la toute dernière période de grossesse, la femme est appelée à dormir sur le côté gauche, ce qui lui permet d’évite à l’utérus de comprimer la veine cave située à droite. En effet, lorsqu’elle dort sur le coté droit en fin de grossesse, le poids de l’utérus risque de comprimer la veine cave inférieure qui aura du mal à amener le sang vers le cœur, ce qui peut causer un malaise.

L’hygiène corporelle a une importance capitale durant cette période dans la mesure où le corps évacue des déchets supplémentaires rejetés par le fœtus entraînant  davantage de transpiration. Sans oublier que les hormones de la grossesse augmentent les sécrétions vaginales d’où cette sensation d’un manque de fraîcheur. C’est pourquoi, il est important d’effectuer une à deux toilettes par jour pour maintenir une bonne hygiène corporelle.

Quant à la toilette des organes génitaux, elle devrait demeurer externe, avec une émulsion intime ou un savon de toilette doux respectant le PH. Mais attention aux bains chauds qu’il faut éviter.

D’autre part, les dents sont plus fragiles pendant une grossesse et les gencives sont plus sensibles, d’où la préférence d’utiliser des dentifrices spécifiques pour traiter ces problèmes. Ainsi, un brossage soigneux des dents, au moins deux fois par jour, est essentiel pour prévenir ces désagréments. Une consultation auprès d’un dentiste reste souhaitable au début de la grossesse.

Il est largement connu, enfin, que l’alcool et le tabac ont des effets nocifs sur le fœtus dans la mesure où la nicotine et l’alcool passent à travers le placenta ce qui peut entraîner des conséquences fort néfastes, en l’occurrence des perturbations du développement cérébral, des problèmes respiratoires, des troubles vasculaires, un poids à la naissance inférieur de 10% à la moyenne et un risque de naissance prématurée. C’est dire que la consommation d’alcool et de tabac est à proscrire pendant toute la durée de la grossesse.

 

N.H

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password